Nathalie Motsch – qualité de vie

Mme Motsch lors du débat sur France3 a plaidé pour renforcer la sécurité à Biarritz

Mme Motsch devant les caméras de France3 - illustration de l'article sur le blog Démocratie Quotidienne
Mme Motsch devant les caméras de France3

Q – Donc la propreté, il y a aussi la sécurité, tous autour de cette table, vous êtes d’accord pour dire qu’il faut renforcer la sécurité, Mme Motsch…

NM – Vous avez deux sujets, vous avez les incivilités, vous avez la sécurité. Les incivilités, moi, j’ai tendance à dire que plus ça va, moins ça va. Et qu’il faut une tolérance zéro pour les incivilités, il faut lutter contre le bruit, contre les déjections, contre tous les dépôts sauvages, parce que c’est plus tenable. Je parle d’incivilité, c’est-à-dire, tout ce qui participe à un non-tranquillité public et on mettra en place une brigade contre les incivilités pour rendre la ville plus agréable.

Concernant la sécurité, savez-vous, on a une ville qui passe de 25 504 habitants à plus de 100 000, ça nous oblige quand-même à être sérieux au quotidien. Ça passera par un renforcement des effectifs et des moyens de la police municipale. Et on va mettre en place un centre de supervision urbain pour pouvoir agir tout-de-suite, c’est-à-dire intervenir tout-de-suite. On mettra aussi des bornes dans les lieux stratégiques qui permettra une connexion directe avec la police municipale.

***

Voici les propositions de Mme Motsch dans son programme concernant la qualité de vie des Biarrots

Revaloriser votre cadre de vie

Nous rénoverons les quartiers en commençant par ceux qui ont été abandonnés, pour vous rendre la vie plus belle, parce que la qualité de vie passe par la qualité de ville. La qualité des espaces public est un enjeu urbain et sociétal majeur.

Une rue sans émotions, une place sans arbres, un mobilier urbain dégradé et notre cadre de vie est dévalorisé. Il faut viser le beau et c’est la somme des détails qui participe à l’embelissement de Biarritz.

Nous allons rénover les quartiers en commençant par ceux qui ont été délaissés…

Un quartier = une place : à créer ou à rénover parce que la place c’est le lieu ou on refait le monde à l’ombre !

Rénovation de l’éclairage public

Refection des places avec du mobilier urbain adapté et qualitatif.

Réflexion avec les ateliers de quartier et vote d’un budget dans les 100 premiers jours.

Des nouveaux trottoirs sur 6 ans et l’enfouissement des réseaux

Les trottoirs sont en très mauvais état et Biarritz est dégradée par les lignes électriques aériennes. Nous ferons en sorte de tout refaire en même temps. Des trottoirs larges, sécurisés, agréables pour que la marche reste un plaisir. Budget plan voirie / qualité des espaces publics : 3 000 000 euros 6 ans / subvention de l’Agglomération

La mobilité pour tous et autrement

Un plan de circulation et 30km/h : lancement d’un grande étude intégrant tous les modes de transports, réalisable en 6 mois, à dominante environnementale et sécuritaire, en concertation avec les Biarrots.

Valoriser la marche

Encourager le vélo dans Biarritz

Des abris à vélo sécurisés et gratuits dans chaque quartier et à proximité de chaque établissement scolaire ainsi que des établissements publics. Que vous soyez dans une maison ou un appartement, votre vélo sera en sécurité dans un box qui s’intègrera esthétiquement dans le paysage urbain.

100 000 euros / financement à hauteur de 60% grace au certificat d’économies d’énergies CEE

Créer des pistes cyclables sécurisées et végétalisées

Budget plan voirie / qualité des espaces publics

Développer des stations de vélos électriques.

Appel d’offres en lien avec l’agglomération.

Lancer des transports électriques à la demande pour les seniors, des voiturettes électriques en libre service

Appel à candidatures et procédure de délégations de service public

Doubler le nombre des navettes gratuites : 10 min d’attente maximum avec un objectif de 5 mn au bout de 24 mois. Chaque quartier sera desservi, pour que chaque biarrot puisse avoir un accès facile aux commerces et au centre-ville. La navette Polyclinique, c’est lancé !

Des navettes équipées : racks extérieurs pour les surfs. Les navettes desservant les plages pourront transporter, paddles, surf, etc…

Budget estimé 200 000 euros.

Rendre Biarritz accessible aux personnes handicapées

Aménagement des trottoirs, des bateaux et des passages piétons pour les personnes à mobilité contrainte.

Systématiser la signalisation sonore des feux.

Intégré aux appels d’offres

Revoir le trace du Trambus

Pour qu’il desserve l’aéroport et la gare. A négocier avec l’agglomération, financement syndicat des mobilités.

Revoir le coût du transport sur le réseau Chronoplus

Nous porterons à l’agglomération la volonté d’un transport public électrique gratuit pour les moins de 18 ans et les plus de 65 ans, pour un territoire durable.

Incivilités : plus ça va, moins ça va !

Tolérance zéro ! J’aime Biarritz, je la respecte. Biarritz est aujourd’hui mal entretenue : nous serons vigilants pour que Biarritz redevienne une ville propre, élégante et calme.

Lutter contre le bruit

Installation de sonomètres et actions de sensibilisation

Création d’une brigade contre les incivilités : service civique = 580 euros en charge directe (dont 50% pris en charge)

Renforcement des équipes de proprété

Inviter les jeunes à assurer des services civiques d’intéret général.

Lutter contre les nuisances sonores en installant des sonomètres et en instaurant des actions de sensibilisation. Service civique = 580 euros en charge directe (dont 50% pris en charge)

Renforcer les effectifs et les moyens de la Police Municipale

Audit des moyens humains et techniques à réaliser.

Création d’un centre de supervision urbain (CSU)

Avoir juste des caméras dans le centre-ville ne suffit pas à prévenir les infractions, le CSU disposera d’une salle de réception d’appels d’urgence et d’un système de géolocalisation connecté à la police nationale et municipale. Localisation : 1er étage des locaux Police Municipale / Mutualisation coût de fonctionnement.

Installation de bornes d’appel d’urgence avec connexion immédiate à la police. Mobilier urbain 10 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code