La culture et la politique

Les événements de ces dernières semaines ont montré que beaucoup d’artistes étaient dans l’obligation de faire des déclarations politiques pour pouvoir continuer sa carrière. Mais est-ce que ce phénomène est à suivre ? Cela n’influencerait pas la neutralité politique de la vie culturelle ? Est-ce que la neutralité politique existe-t-elle ou elle peut exister dans le monde de la culture ?

Dans cet article nous allons essayer de répondre à ces questions.

Tout d’abord, les déclarations politiques, c’est aux politiciens de les faire. Ce sont eux qui réfléchissent selon les différentes idéologies politiques et en quelque sorte, ils acceptent de grouper les gens selon ces mêmes idéologies politiques. Pour mieux comprendre, imaginez l’envers. Imaginez si les gens choisissaient le président de la république selon ses goûts littéraires. Je vote pour ceux qui ont le même goût littéraire que moi et le politicien lit le livre de l’écrivain qui a la même appartenance politique que lui. Où pourrait mener tout ça ? À une société complètement divisée où les membres des différents groupes ne s’adressent même pas la parole. Est-ce que c’est le but ?

Certainement pas, enfin nous espérons que non. Mais est-ce que la neutralité politique peut exister ?

La culture devrait être « un lieu de rencontre » pour tout le monde, indépendamment de son mode de penser, de son caractère ou de son appartenance à une idéologie politique, s’il en a un. Parce que nous n’en avons pas. Nous n’appartenons à aucun groupe politique. Nous sommes apolitiques. Nous estimons que l’esprit et l’âme humains sont très importants, ils sont l’essentiel même de l’humain et pour pouvoir bien s’occuper de l’esprit et de l’âme il faut pouvoir se positionner en dehors des jeux idéologiques de la politique.

Qu’est-ce qui se passe si un artiste travaille selon une idéologie politique ? S’il s’agit par exemple un écrivain, il va écrire des œuvres dans lesquelles les héros seront de la même idéologie politique que l’auteur et les antihéros seront inévitablement des autres idéologies politiques restantes. Et ça, c’est de la pure propagande, ce n’est pas de la littérature. Et nous avons déjà vu, nous avons déjà vécu ça.

Inutile de se disputer de quelle idéologie politique a raison. Aucune tout simplement parce que chaque idéologie politique ne voit qu’une partie de la réalité et de la vérité et les politiciens agissent selon cette partie de la réalité et ils ne prennent pas en compte la réalité des autres. Des artistes par contre doivent considérer toute la réalité en intégralité parce que les artistes cherchent la réponse à des questions essentielles de l’existence.

En conclusion nous considérons que le monde culturel doit obligatoirement rester en dehors des jeux politiques, si nous devons à tout prix positionner la culture sur la palette politique, elle doit être au-dessus de la politique parce que la culture travaille et lutte pour enrichir l’esprit et l’âme indépendamment de toute appartenance politique.

C’est pour ça que jamais personne ne va entendre des déclarations politiques de notre part. Nous ne faisons pas de politique, nous « faisons » de la culture qui par son caractère doit se positionner au-dessus de la politique et par conséquent les gens de la culture aussi doivent rester au-dessus de la politique.

Le fait que nous analysons les événements qui se passent dans le monde et qui touchent toute la société ne signifie pas que nous fassions de la politique. Nous travaillons pour l’esprit et l’âme humains, c’est le plus important pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *