Entre Paris et Le Havre

Le 3 juillet dernier une passation de pouvoir exemplaire a eu lieu au Matignon. Depuis cette date le pays avait l’occasion de mieux connaître le nouveau premier ministre, M. Castex qui a fait le tour de la France pendant l’été et qui a annoncé plusieurs mesures dont récemment le plan de relance économique. Mais reste à savoir l’avenir politique de l’ancien premier ministre, M. Philippe.

Édouard Philippe a été nommé premier ministre le 15 mai 2017, cet homme qui était méconnu du grand public – comme son successeur d’ailleurs. Homme de droite, proche d’Alain Juppé qui a soutenu Francois Fillon lors de l’élection présidentielle de 2017 jusqu’à ce que la scandale des emplois fictifs de ce dernier n’éclate. Dès son nomination certains journaux et certains journalistes spécialisés ont ressenti des possibles points de friction entre le Président de la République et lui (source : https://www.liberation.fr/politiques/2017/05/17/macron-philippe-les-probables-points-de-friction_1570098). Sans doute parce que M. Macron a fait son entrée politique aux côtés d’un président socialiste et M. Philippe a fait la même chose aux côtés d’un ancien premier ministre de droite.

Pendant les 1145 jours qu’il a passé au Matignon plusieurs crises ont secoué le pays, notamment celle des gilets jaunes et les mouvements contre la réforme des retraites – sans parler de la dernière, la crise causée par le coronavirus, un vis major. Pendant ces crises des organes de presse revenaient systématiquement sur ce sujet de friction en créant un étrange phénomène de cohabitation. On parle d’une cohabitation si le président et le premier ministre n’appartiennent pas à la même famille politique. La dernière fois que la France a été dirigé par un couple pareil, c’était entre 1997 et 2002 avec M. Chiracq et M. Jospin. Maintes fois M. Macron et M. Philippe ont dû s’exprimer publiquement en défendant leur collaboration, même pendant la crise sanitaire. Mais finalement M. Philippe a donné sa démission qui était en l’air depuis des mois et surtout depuis le déconfinement parce que c’était un sujet sur lequel l’opinion des deux politiciens semblait diverger – selon les journaux toujours ( source : https://www.leparisien.fr/politique/deconfinement-frictions-au-sein-du-couple-macron-philippe-27-04-2020-8307057.php ou bien https://www.lepoint.fr/politique/macron-philippe-tensions-dans-le-couple-executif-28-04-2020-2373151_20.php ).

Illustration représentant M. Philippe créée par Natália Karssay
Édouard Philippe entre Paris et Le Havre – illustration par Natália Karssay

Alors M. Philippe a fait ses bagages et il est parti vers Le Havre, sa ville. Toujours selon les journaux, l’ancien premier ministre serait chargé de réorganiser la majorité en perspective de la présidentielle de 2022 ( source : https://www.lexpress.fr/actualite/politique/philippe-bientot-charge-par-macron-d-une-mission-de-reorganisation-de-la-majorite-lrem_2129983.html ).

Mais l’histoire n’est pas encore finie parce que M. Philippe ne s’est pas encore exprimé s’il accepterait cette mission ou pas. Par contre il a participé à la cérémonie d’ouverture du 46ème Festival du cinéma américain de Deauville où il a presque volé le show de Vanessa Paradis parce qu’il a reçu autant d’applaudissement qu’elle. Sans parler de Philippe Augier, maire de Deauville qui a été supplanté à sa place bien méritée par la présence d’Édouard Philippe. Mais en répondant à une question, il a affirmé que le Parrain était le meilleur film américain et dans quelques seconds il a ajouté en riant : « Cela n’a rien a voir avec mon occupation professionnelle. » ( source : https://www.lefigaro.fr/cinema/deauville-celebre-ses-legendes-et-le-retour-a-la-vie-du-cinema-20200905 )

Quelques journaux parlent déjà même d’une éventuelle candidature à la présidentielle : « Jamais aucun Premier ministre en exercice n’a été élu président de la RépubliqueIl a raison de redevenir maire pour repartir. » ( source : https://www.liberation.fr/politiques/2020/07/04/au-havre-le-retour-de-philippe-entre-monsieur-tout-le-monde-et-vraie-droite_1793361 ). Et un sondage récemment publié semble alimenter cet espoir parce que selon ce sondage il est le deuxième homme politique qui pourrait le mieux incarner la droite – juste après Nicolas Sarkozy. ( source : https://www.lefigaro.fr/presidentielle-les-deux-tiers-des-francais-opposes-a-un-soutien-de-la-droite-a-macron-20200906 )

Alors quelques questions s’imposent. Est-ce que son déplacement vers Le Havre est un aller simple ou un aller retour ? Et s’il s’agit d’un aller retour, qui auront raison, ceux qui espèrent revoir M. Philippe aux côtés de M. Macron ou ceux qui aimeraient le voir en plein campagne pour la présidence ?

Crédit photo en-tête :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code